Partagez|

L'Histoire de Satella pas à pas...

MessageSujet: L'Histoire de Satella pas à pas...  Jeu 18 Aoû - 23:08

---- Prologue ----


---- Prologue -----:
Le soleil le plus haut Wilhelm aimait bien aller s'entraîner à l'épée dans la prairie, il aimait particulièrement un endroit en ruine, où il n'était pas épié et surtout rit au nez par les chevaliers.
Il s'entrainait dure, effectuant plusieurs enchainement et améliorant sa rapidité et sa force...


Un autre jour où il venait pour s'entrainer... Il vit une femme assise sur le muret des ruines. Il lui dit sans tarder et sans le même petit bonjour:

"Je ne te connait pas. Que fait une femme ici, de si bon matin ?"

Elle se retourna étonné qu'on l'interpelle.


"Ho ?" Elle se mit a réfléchir posant son index sur son menton. Avant de lui répondre avec un magnifique sourire. "Bah, ce n'est pas important. Approche toi, approche toi."


Il baissa la tête approchant pas à pas, arrivé près d'elle, il s’aperçoit qu'elle regardait une grande étendu de fleur de l'autre coté du muret.


Un vent frais lui souffle sur son visage avant d'être interrompus par la voix de la demoiselle a la chevelure ardente.

"Par curiosité..." Il la regarde, le vent balayant ses cheveux de son visage qu'il découvre maintenant de près et elle continua. "Aimes-tu les fleurs ?"

Il était obnubilé par la beauté de cette femme... Son sourire, ses yeux bleu et sa chevelure ardente... Il ne dit rien avant de répondre par un: "Mh".

Par la suite, plusieurs jours d'affilé, il se revoyait. Toujours au même endroit, cet étendu de prairie fleurissante aux abords de village en ruine. Il continua a s'entrainer toujours aussi dure, devant cette femme pour qui il commençait à avoir des sentiments...

Un jour, elle lui redemanda la question de leurs première rencontre...

"Alors, tu as finis par aimer les fleurs ?"

Il ne savait pas trop quoi dire, le visage de la jeune femme le rendait timide.

"Qu'est se qui a ?" Demanda-t-elle.

"On m'a décoré, je suis devenu chevalier."

Elle fut d'abord étonnée, puis pris son magnifique sourire avant de lui répondre.

"Toute mes félicitation. Tu t'approche de ton rêve."

Interrogateur, celui-ci lui demanda. "Mhm ?... Lequel ?"

"Tu manies l'épée pour protéger les autres. Un chevalier est celui qui protège les autres."

Il sourit et après lui avoir dit en revoir, il rentra chez lui.

Mais un soir d'une lune pourpre, des bandits attaqua son village... Les gardes étaient tous morts, les bandits avaient tués tous le monde sauf Wilhelm, celui-ci était blessé et dans l'incapacité de se battre. Alors qu'un bandit s'approchait de lui, il murmurait:

"Je... Ne veut pas... Mourir ici..."

Pendant que le bandit leva sa grosse hache pour en terminé avec lui... Quelque chose se passa...


Celui-ci se fit couper en deux ainsi que tous les autres bandits a coté de lui... Ayant à peine aider Wilhelm, son sauveur partis tuer les autres bandits.


Celle ci sautait, coupait tous facilement de sa lame, il s'apperçut très vite que c'était la femme des ruines...



Lorsque plus tard il l'a revit et ce au même endroit, les ruines... Il lui dit.

"Tu m'as humilié !" Essayant de la frappé de sa lame, mais celle ci l'arrêta avec deux doigts.

"Ah bon ?"

"Tu te fichais de moi ?... Répond, Thérésia ! Non... Maître-Epéiste Thérésia van Astrea !"

Lorsqu'il essaya de lui remettre un autre coup, Thérésia retourna sa lame d'un seul mouvement de poignet avant de lui enfoncer le manche dans l'estomac.


"Je ne viendrais plus ici."

"Ne tiens pas une épée... Avec... Un visage aussi peiné !"

"Je ne te comprenais pas, parce que je suis une maître-épéiste... Mais j'ai enfin saisi."

"De quoi tu parles ?..."

"Tu manies l'épée pour les autres... J'admire cette philosophie."

"Je te le promet, Thérésia, je déroberai ton épée ! Au diable le rôle du maître-épéiste ! Je porterai un jour ton fardeauuu !"

Pendant de longue année, il se battu longuement... Jusqu'à se qu'il arrivait de nouveau devant Thérésia et lui proposa un défi... Appréciant les défis, Thérésia accepta...

Une lutte commença, les épées raisonnaient. Le combat fut finit quand l'épée de Thérésia et Wilhelm s'entrechoquèrent. L'épée de Thérésia vola et tomba au sol plus loin, tandis que l'épée de Wilhelm se brisa mais restait en dessous de la gorge de Thérésia...

"J'ai gagné. Tu n'as aucune raison de te battre si tu es plus faible que moi."

"Qui le fera, si ce n'est pas moi ?"

"J'hériterai de la raison pour laquelle tu combattais... Aujourd'hui... Tu deviens ma raison de manier l'épée." dit il en baissant son arme.

"Dit moi, tu aimes les fleurs ?" dit elle en se rapprochant de Wilhelm.

"Je ne les déteste plus."

"Pourquoi tires-tu l'épée ?"

"Pour" dit-il en rapprochant Thérésia de lui. "Te protéger." continua-t-il après l'avoir embrasser.

"Tu m'aimes ?"

"Devine..." dit-il en tournant la tête.

"Ohm.. J'ai envie de l'entendreuh..."

"Très bien... Je te le dirais quand j'en aurais envie..." dit-il en embrassant de nouveau Thérésia.




---- Chapitre 1 ----


La Naissance de Satella:
L'Union de l'ancienne maître-épéiste Thérésia Van Astrea et le nouveau maître-épéiste Wilhelm donna naissance à une jeune fille, ils l'appelèrent Satella. Cette jeune fille, heureuse passa son enfant comme tous les enfants du village.

A ses quatre ans, Satella manifesta des comportements étranges. Elle pouvait contrôler les éléments naturel: l'eau, le feu, la terre, l'air. Elle fut nommée, dans le village, l'élue de Gaïa.

Bien vite les Impurs, création du Mal, pire adversaire de Gaïa, en entendirent parler et décidèrent d’anéantir ce potentiel danger de leurs Maître. Ils se regroupèrent et partirent au village, une grande bataille commença. Wilhelm, maître-épéiste du village dut combattre aux cotés des gardes, il comprit que le village n'était pas la cible prioritaire des Impurs mais qui se dirigèrent assez rapidement vers où se trouvait sa femme et sa fille.

Wilhelm courrait pour les rattraper et éviter qu'ils ne leurs fassent du mal, mais il ne courrait pas rapidement, cela diminuerait sa force, il risquerait de s'épuiser trop vite et serait dans l'incapacité de défendre son foyer parfaitement. Très vite il entendit rapidement le cri de sa fille et des Impurs bousculer hors de la maison.

Lorsqu'il se retrouva au pallier de la porte, il découvrit Thérésia entrain de défendre avec un balai, Satella, elles étaient encerclés par les Impurs et essayait d'attraper Satella qui était bloquée dans un coin de mur. Wilhelm sauta dans le tas et massacra un nombre incalculable d'Impur avant de se placer entre Satella et les Impurs à coté de sa femme.

Ils combattirent tans bien que mal, mais un Impur avait réussit a agripper le bras de Satella, l'Impur le lui planta ses crocs. Thérésia vu ça au dernier moment et tua l'Impur d'un coup de balai qui lui traversa la tête, elle prit Satella dans ses bras qui pleurait, elle déchira un bout de tissu de sa robe et lui mit autour du bras. Wilhelm, empêchant toujours l'avancer des Impurs vers sa famille, lui dit:

"Thérésia... Emmène Satella... Je les empêcherait de vous suivre..."

"Non Wil-"

"Fais le ! Je veux pas qu'ils vous fassent du mal ! Ils veulent Satella... Tu dois l'emmener au loin. Je viendrais vous chercher lorsque qu'on les aura tous exterminés." lui dit il en la coupant dans sa parole.

"Mh... Fais attention a toi..."

"Ne t'inquiète pas pour moi, ma fleur, protège notre enfant et soigne la... Je vous défendrai et attendez mon arriver."

Thérésia prit fermement Satella dans ses bras avant de courir vers la porte de sortie, Wilhelm leurs dégagea le passage, elle courrait le plus vite qu'elle pouvait, les Impurs voyant que leurs cible décampait, ils poursuivirent Thérésia.

"Ne me tourner pas le dos, Impurs !" dit Wilhelm en sautant sur la tête de quelque Impurs avant de se retrouver entre eux et sa femme. "Vous n'irez pas plus loin, je ne vous laisserait pas les approcher..."

Bien plus tard, Thérésia était arrivé à l'endroit où tous avait commencer, les ruines. Elle posa sa fille près d'un mur démolit, elle s'assit a coté d'elle en la tenant fermement dans ses bras. De là, elles pouvait apercevoir briller la ville dans la nuit, les flammes l'illuminait telle un feu de camp.

Thérésia baissa la tête, une pensé sur la santé de Wilhelm... Les larmes envahit ses yeux avant de tomber le long de ses joues avant d'atterrir au sol. Satella quant à elle s'était endormit a cause de la douleur et d'avoir verser toutes ses larmes, Thérésia se secoua la tête et regardait Satella, elle enleva le bandage de tissu et vit qu'il n'y avait plus de morsure mais que sa peau, là où il y avait la morsure, sa peau était blanche. Elle ne s'en inquiéta pas plus et lui caressa la tête, remettant ses cheveux derrière son oreille. Le jour commençait à apparaitre au loin, elle rebaissa la tête...

Trop occupée à penser a Wilhelm, elle n'entendit pas les pas qui marchait dans sa direction. Quelqu'un s'assit a coté d'elle et vint la prendre dans ses bras, elle tourna la tête et vit Wilhelm... Ses larmes étaient revenu et posa sa tête sur l'épaule de celui-ci.

"Je suis soulagée... Tu es en vie..."

"Je te l'avais promis..."

En regardant bien, Thérésia remarqua qu'il était blessé de partout...

"Il faut aller te soigner..."

"Mh..."

Thérésia l'aida a marcher et pris la route de la ville la plus proche de celle en ruine... Ils trouvèrent un village non loin... Où Wilhelm put être soigné...


Dernière édition par Satella le Lun 22 Aoû - 15:08, édité 1 fois
MessageSujet: Re: L'Histoire de Satella pas à pas...  Sam 20 Aoû - 3:56

L'Histoire de Satella pas à pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Onmyôji
  • ✡ Avant le Jeu ✡
  • Gestion du Personnage
  • Journal Intime
  • -
    La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû - 5:19